fbpx
Aller au contenu

Après avoir vu l’exposition Travel Art, pensez-vous toujours que les voyages nous apportent le bonheur ?

“Devons-nous voyager pour atteindre le bonheur ?” C’est le thème de l’exposition que la Fondation EDF (Electricité de France) organise cette année de mai à la fin de l’année à la Fondation EDF, 6 rue Récamier, 75007, Paris.

Comme son nom l’indique, dans le contexte actuel de multiplication des catastrophes météorologiques et des pandémies, où le désir des gens de voyager et le monde limité dominé par les gouvernements s’opposent fortement, et où les gens sont bloqués dans une ville depuis longtemps, la question se pose de plus en plus fréquemment: 

Devons-nous voyager pour atteindre le bonheur ?

Cette exposition, organisée par EDF en association avec 32 artistes contemporains français et internationaux, se positionne sur un thème inédit – le voyage – et apportera une réponse à la question du voyage.

L'évolution du tourisme et l'angoisse du développement du voyageur

Si les gens se réjouissent physiquement et mentalement du tourisme, ils ne doivent pas oublier que lorsque nous arrivons sur un lieu touristique, l’infrastructure touristique a déjà été mise en place dans la nature.

Par exemple, nos moyens de déplacement – avions ✈️, trains 🚄 ou bateaux 🚢 – utilisent des fossiles, et à moins qu’ils ne puissent un jour être remplacés par des énergies vertes, leur impact sur la nature se poursuit.

Croisière

Aujourd’hui, les principales voies de transport du monde aux sentiers de randonnée ont créé une profusion d’itinéraires qui couvrent la planète entière de manière sillonnée. Comme le vaste espace de la planète devient accessible et que les gens voyagent régulièrement, cela signifie également que la planète entière peut être exploitée si le capital est rentable.

Art - Cluster Terre

Imaginez le scénario d’une Terre entièrement explorée, penseriez-vous que c’est la Terre que vous voyez marcher sous vos pieds maintenant ?

Même aujourd’hui, alors que l’humanité n’a pas encore exploré tous les coins de la planète 🌍, il est toujours difficile d’éviter les conflits anxieux du voyage pour les touristes.

Aéroport

l’aéroport est le lieu très particulier, doté d’une infrastructure double et conflictuelle.

C’est un endroit où les individus, les corps, les comportements et même les habitudes quotidiennes peuvent être considérés comme des menaces potentielles pour la sécurité de l’aéroport, où nos qualités d'”êtres humains” sont diminuées.

Le fardeau des voyages a été amplifié par les mesures de contrôle supplémentaires prises par l’État, exacerbées dans le sillage de la pandémie de maladie, une anxiété qui s’est manifestée dans le conflit entre la surveillance constante et la liberté individuelle, entre les contrôles d’identité sans masque et la prévention des infections avec masque.

Cette série d’épisodes vidéo jette un regard critique sur les lois du microcosme aéroportuaire qui se trouve au cœur d’une grande partie de nos voyages. Cela nous amène à réfléchir : les voyages sont-ils limités par la demande de déplacements frénétiques et la capacité de charge des infrastructures ?

Comment puis-je voyager sans avoir à me déplacer beaucoup ?

Réalisation à travers l'espace réel

Voyage spatial

Prenez un grand vol et après cela, il ne s'agit que de flotter.

Entreprises ou projets privés de voyage dans l'espace en faillite ou ayant échoué

Depuis le XXe siècle, les entreprises spatiales privées se sont multipliées, notamment SpaceX, BlueOrigin et VirginGalactic, mais la réalité est que la plupart d’entre elles ont disparu dans l’histoire. Les écussons présentés ici sont neuf entreprises spatiales privées qui ont fait faillite ou ont abandonné leurs projets, et leur existence illustre la fragilité des projets de voyage dans l’espace.

Ces rêves, aussi passionnés et naïfs qu’ils l’étaient au départ, ont donné lieu à des fantasmes de voyage excessifs, inconscients de leurs limites. Ces échecs ont ensuite été confrontés au conflit entre les grands succès et les possibilités pratiques des voyages spatiaux. 

Toutefois, si ces prouesses technologiques sont réalisées avec succès, nous rencontrerons encore d’autres problèmes : les voyages dans l’espace entraînent des inégalités économiques et la mesure des coûts écologiques.

Courts séjours et visites locales

Si vous ne voulez pas partir pour un voyage coûteux et de longue durée, pourquoi ne pas faire une promenade dans la ville ? A travers notre communauté Follow Paris, nous vous proposons différents types d’activités.

Qu’il s’agisse d’un événement pour enfants, d’un atelier ou même de trouver un événement à organiser à Green Nature, nous avons quelque chose pour tout le monde. Inscrivez-vous pour faire partie de notre communauté dès aujourd’hui ! Vous pourrez bientôt commencer une nouvelle visite locale.

Réalisation à travers l'espace virtuel

Les riches ressources vidéo de l'internet

L’internet a plein d’informations, vous pouvez y trouver tout ce que vous voulez, Youtube, TikTok, Facebook, des gens qui sont prêts à y partager leur vie.

Qu’il s’agisse de regarder quelques minutes d’une petite vidéo de voyage, ou que vous préfériez vivre l’expérience complète d’un voyage dans un vlog Youtube, vous pouvez vraiment vivre la vie de quelqu’un d’autre sans quitter votre domicile.

Équipement VR (Réalité Virtuelle)

Une multitude de ressources vidéo couplées à la VR, au moment où vous l’enfilez, c’est comme si tout votre esprit était parti ailleurs, le vent dans vos oreilles, l’odeur du sel laissé par la mer sur la plage, le chant des oiseaux dans les arbres, c’est comme si vous étiez dans l’instant capturé en vidéo !

Pas de détritus partout sur la plage, pas de foule de gens, pas de bruit, une immersion pour revivre et découvrir une étrange expérience de parade !

Voyage olfactif artistique

C'est un défi de voir le monde avec ses yeux.

Art - La carte olfactive

Julie C. Fortier nous emmène dans un voyage olfactif qui met en éveil nos sens les plus primaires et instinctifs. Notre odorat peut presque nous guider sur le chemin des senteurs, esquissant des paysages imaginaires.

Les odeurs sont invisibles mais elles existent, elles réveillent nos souvenirs et nous emmènent dans des lieux similaires que nous avons visités, c’est un voyage de l’esprit et de la mémoire.

En enregistrant quatre ciels différents et quatre parfums qui les accompagnent, Julie C. Fortier documente l’expérience de regarder le ciel, parfois clair et frais, parfois sombre et orageux.

Le premier parfum rappelle un ciel noir menaçant, fort de fumée, de cuir, de plastique et de goudron.
Le second souffle un vent gris avec de la pluie, de la fumée et de la poussière.
Le troisième, plus frais, évoque un matin rose, des plantes vertes humides et de la terre.
Le dernier suggère une brume blanche, opaque et immobile.

Quel est l'intérêt de voyager ?

https://www.youtube.com/embed/sfkVji23Ypk

La vidéo “Going Nowhere”, filmée par un drone, montre un homme marchant le long de la côte d’une île de la mer du Nord dans une sorte d’exploration sisyphéenne.

Au fur et à mesure que la marée monte, le contour du sable rétrécit jusqu’à disparaître complètement, emportant le marcheur avec lui. L’espace du voyageur se réduit et l’empreinte de son passage s’efface progressivement. Cependant, il semble persister dans sa démarche jusqu’à ce qu’il disparaisse complètement sous les flots.

C’est comme une métaphore du changement climatique, et plus particulièrement de la montée des eaux, que Going Nowhere explore un voyage dans un monde débilitant. Combien il est absurde et tragique pour un homme d’être seul face à l’implacabilité de la nature et de faire face à cette insistance à connaître déjà l’issue.

Nous pensons peut-être que l’homme peut aller n’importe où, mais en réalité, il ne peut aller nulle part. C’est un voyage sans destination, et seule la nature elle-même peut y mettre fin.

Clause de non-responsabilité : Les articles de cette section sont les opinions personnelles du média ou de l’auteur et ne représentent pas les opinions et la position officielles. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *